La responsabilité contractuelle

La responsabilité civile contractuelle d’une personne est engagée dès lors que cette dernière commet une faute civile dans l’exécution d’un contrat (une mauvaise exécution ou l’absence même d’exécution d’une obligation).

Elle est prévue aux article 1134 et 1147 du code civil.

Pour qu’elle soit retenue, il est nécessaire que trois critères cumulatifs soit réunis : une faute, un préjudice, un lien de causalité certain.

La simple faute ne suffit pas, de sorte qu’il appartiendra à la partie lésée de démontrer son dommage qui devra être personnel, licite et certain.

Ainsi, le cabinet PELTIER – CALDERERO se propose de vous accompagner dans la défense de vos intérêts dans le cadre d’une inexécution ou d’une mauvaise exécution d’un contrat auquel vous êtes partie.

Partager l'article
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Les autres actualités

L’introduction d’une demande en divorce

Parce qu’il est souvent difficile de connaître la position de son époux sur une acceptation du divorce, il est souvent déposé une requête par l’un des époux.  Cette requête tend à introduire l’action en divorce en sollicitant la convocation par le Juge des affaires familiales de son époux.  De plus, cet acte

La fixation judiciaire de la garde des enfants

La séparation du couple induit nécessairement des conséquences quant aux enfants. Il devient alors nécessaire d’organiser les relations de chacun des parents avec leurs enfants. Cette organisation peut être décidée judiciairement afin de permettre d’assurer la protection des droits de chacun des parents avec ses enfants. Rappelons que même en

Une question ?

Le cabinet vous propose une consultation juridique en ligne, nous répondrons à votre question sous 24h (hors-week-end).